Cela s’est passé cet été dans les alpes

En attendant des images des autres participants et avant un diaporama plus complet en 150 diapos, voici quelques photo du camp de cet été et des itinéraires pratiqués :

Pour commencer la Dibonna 4 voies faites sur le contrefort gauche et 2 de la base à la pointe. (je vais tacher d’améliorer le tracé)

Une dans la tête de la May, des dalles qui ne dépassent pas le 5. Une combinaison de Pujolidalle et nimo ni maye. 11 longueurs de 40 m…
Comme à Ceyrat avec un peu moins de plaquettes.

La suite dans Ganitude puis jusqu’au sommet.
On part à pied du camping, jusqu’au névé à droite, puis doit vers la crête (là où elle fait une marche à 90°) que l’on suit jusqu’au sommet.
Que du bonheur. Les horaires commences à s’allonger, frontale de rigueur.

Pour finir une très grande ballade autour de l’Olan.
Le tour part les crête de gauche, montée au sommet par l’arrête NO, descente par derrière, contournement de la montagne, retour par les éboulis de droite et descente au fond de la vallée. (+ 2 000 m – 2 700 m)
Pause dînée au refuge et retour dans la foulée à la voiture, arrivée très tôt le matin.
Horaire donné en 13 H sans les pauses, nous avons fait 50% de rab, mais l’accueil au refuge de Fond Turbat cela ne se refuse pas.
Un grand merci à Sophie qui vous envoie son fils avec une frontale pour retrouver le refuge et vous prépare d’avance soupe à la lentille maison, gratin de blette (délicieux) fromage bio, tarte à la myrtille, flan au chocolat. un vrai refuge à fréquenter. D’autres beaux projets nous tendent les bras.

8 réflexions sur « Cela s’est passé cet été dans les alpes »

  1. Bonjour, super semaine en votre compagnie, je te ferai passer les photos par Benoit,bon courage pour la reprise et à l’année prochaine pour d’autres escalades……

  2. ouhai super double semaine.
    Je suis preneur de vos photos pour un montage d’enfer à présenter lors de l’AG.

  3. tu clic sur la petite icône en bas de mon message, avec une petite enveloppe, là où il est écrit email… (lol)

  4. Ca avait l’air super !

    Pour les voies du pied à la cime de la Dibona c’est quoi les cotations ?

  5. en faisant un grand zig zag cela ne dépasse pas le 5b, mais avec des friends ou coinceurs à rajouter et un minimum du sens de l’itinéraire. En tête, mieux vaut être à l’aise dans le 5+.

  6. Un tres bon sejours avec du tres beau temps et aussi de la pluie mais qui nous a toujours laissée le temps de finir les sorties.
    Dibona:Visite obligatoire (TD+ 300m 6a+/6a)
    Tête de maye:Tu ris maye( ED- 400m 6c/6a),Gay pied (PD+ 300m 4+/4)
    Grande aiguille de la berarde:Granitude (D+ 500m 6a/5+)

    Voila pour les principales sorties.

Laisser un commentaire